Pourquoi détecter les ondes ?

Détecter les ondes permet de mieux se protéger !

Il existe dans l’environnement différents types d’ondes, appelés plus couramment des rayonnements électromagnétiques.

Ces rayonnements sont essentiellement issus des systèmes électriques filaires et sans-fil qui animent notre société moderne.

  • Pour les systèmes filaires, il est important de détecter les basses fréquences, plus précisément les rayonnements électriques et magnétiques.
  • Pour les systèmes sans-fil, il est important de détecter les hautes fréquences, également appelées les micro-ondes.

Les rayonnements bas et hautes fréquences composent l’essentiel du spectre électromagnétique présent dans notre environnement actuel.

Contrôler son exposition permet de faire une “photo” de son exposition aux rayonnements électromagnétiques. Le but est de bien comprendre les sources qui peuvent être la cause de risque de surexposition pouvant amener à une forme d’électrosensibilité.

Le principe est simple : à l’aide d’un détecteur, il est possible de repérer les rayonnements dans son environnement afin de bien dissocier lesquelles sont présent et rayonnent de manières trop importantes.

Dès lors, à partir de cette « photo électromagnétique », il est facile de mettre en place des solutions adaptées qui correspondent aux problèmes constatés.

Concrètement, il n’existe malheureusement aucune solution de protection qui arrête l’ensemble du spectre électromagnétique. De ce fait, il est important de connaitre avec précision à quel rayonnement nous sommes exposés.

Un détecteur est donc très utile car il permet, avant la mise en place de solutions, de vérifier les rayonnements et la pertinence des solutions envisagées.
Aussi, lorsque l’on amène le détecteur avec soi, il est possible de contrôler son exposition dans la durée en toute simplicité. Cet usage permet dans son habitat, lieu de travail, ou à l’extérieur une meilleure prévention des risques de surexpositions.