Ami(e)s de Robin des Toits,

EDF/ERDF orchestrent une opération de propagande mensongère par omission auprès de tous nos élu(e)s et responsables politiques.

Ci-joint leur livret distribué par l’Association des Maires de France (AMF). Robin des Toits l’a estampillé des informations éludées par l’industriel.

Nous vous proposons d’envoyer ce livret remanié à votre Maire et à chacun(e) de vos élu(e)s, par lettre recommandée AR comportant le texte suivant :

*******************************************
Madame, Monsieur le Maire, parlementaires,

Arrêtez de vous faire berner par la propagande industrielle.
Les informations transmises par EDF/ERDF mentent par omission :

1- Les lignes électriques extérieures entre le client et les postes de distribution sont soigneusement éludées. Ces lignes rayonnent les radiofréquences CPL (Courants Porteurs en Ligne) injectées par ERDF dans le courant électrique.

2- Protocoles CPL :
. CPL G1 : exploitant les bandes de fréquence comprises entre 3 kHz à 148 kHz (Basses Fréquences)
. CPL G3 : exploitant les bandes de fréquence comprises entre 10 kHz et 490 kHz (Basses Fréquences)
. CPL Haut débit : exploitant les bandes de fréquence comprises entre 1,6 MHz à 30 MHz (Hautes Fréquences)
Les radiofréquences sont classées dans le Groupe 2B, potentiellement cancérogène, par l’OMS, comme l’ont été le tabac, le plomb, l’amiante, les vapeurs de diesel, etc. avant leur reclassement dans le Groupe 1, cancérogène avéré.

3- A terme, les appareils électroménagers seront équipés de puces communicant avec le compteur. La technologie de communication des Courants Porteurs en Ligne (CPL) permet la télécommande à distance de chaque appareil électroménager.

4- Les installations liées à l’exploitation des fonctions du compteur Linky sont constituées d’un premier niveau de communication entre le compteur Linky et les postes de distribution en utilisant la technologie CPL, et d’un deuxième niveau de communication entre les postes de distribution et le Centre de gestion ERDF en utilisant le réseau de téléphonie mobile GPRS.
Les radiofréquences utilisées par la téléphonie mobile sont classées dans le Groupe 2B, potentiellement cancérogène, par l’OMS, comme l’ont été le tabac, le plomb, l’amiante, les vapeurs de diesel, etc. avant leur reclassement dans le Groupe 1, cancérogène avéré.

5- Lors des tests Linky, le protocole CPL utilisé injecté sur le réseau par ERDF a mis en panne les appareils domotiques en place par interférences avec le CPL pré-existant dans les appareils domotiques.
Les compagnies d’assurance mondiales se sont toutes désengagées vis-à-vis des risques liés à l’exposition aux champs électromagnétiques. Aucun citoyen n’est donc couvert par son assurance responsabilité civile pour la détérioration d’appareils exposés à ces champs électromagnétiques.

Madame, Monsieur le Maire, Collectivités Locales, étant propriétaires des réseaux de distribution et des compteurs, au nom de votre responsabilité et de votre autorité, pour protéger la santé, la sécurité et la vie privée de vos administrés, interdisez la pollution électromagnétique généralisée par la technologie des Courants Porteurs en Ligne (CPL) sur vos territoires.
Interdisez Linky, Gaspar et autres Compagnies !

*******************************************

A vos plumes !
Vous en remerciant vivement par avance,
Bien sincèrement.
ROBIN DES TOITS
Correspondance : 33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
Tél. : 33 1 47 00 96 33
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org

[gview file=”https://epeconseil.fr/fr/wp-content/uploads/2015/12/LINKY_8_questions-2.pdf” save=”1″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.